L'hiver arrive.. mon cheval commence à être chaud, comment dois-je le nourrir ?

L'hiver arrive.. mon cheval commence à être chaud, comment dois-je le nourrir ?

"Depuis quelques jours, les températures baissent et le temps se rafraîchit. Mon cheval commence à être chaud en main et lorsque je le monte. Son aliment est il adapté pour cette saison ?"

cheval chaud, aliment non échauffant

Pourquoi les chevaux sont "chaud" en hiver ?

"Ca y est, les jours se raccourcissent, les premières gelées sont là.. et mon cheval l'a tout de suite remarqué !"
Comme vous l'avez peut être déjà constaté, le cheval est capable d’anticiper la venue du froid grâce à l’influence de la quantité de lumière naturelle qui agit sur son système biologique. Dès la fin du mois d’août, quand les jours commencent déjà sérieusement à raccourcir, il perd ses poils d’été qui sont remplacés par ceux d’hiver. A ce moment là, en général, son comportement est encore normal. Pourtant dès que l'automne pointe le bout de son nez, ce n'est plus le cas ! 
Ses longs poils nous embêtent, car lorsqu'on le monte, il transpire tout de suite. Du coup, le moment de la tonte est arrivée ! Premier élément qui fait que notre cheval va nous manifester sa fraîcheur. Aussi, selon les régions, les paddocks et les prés ne deviennent plus praticables à cette période, notamment des sols abîmés et de la gadoue.. du coup les heures de sortie de notre cheval sont diminuées, il passe donc plus de temps au box. En plus, la saison de concours est en principe terminée, donc le cheval a moins de séances de travail.
Pour se protéger du froid, le cheval a tendance à stocker de la nourriture. Celà lui permettra aussi d'y puiser son énergie pour affronter l'hiver.

Quel alimentation pour mon cheval au box en hiver ?

On parle d'une adaptation de la ration d'aliments du cheval seulement lorsque les températures avoisinent les 0°C, car ce n'est qu'à cette température là que la thermorégulation affecte significativement les besoins caloriques du cheval. Entre 0 et -10 °C, un cheval au pré consomme jusqu’à 10 % d’énergie en plus pour lutter contre le froid. Ce pourcentage est biensûr infériorisé pour un cheval en box et couvert.
Au box, l'alimentation du cheval est surtout conditionnée par le ralentissement d’activité physique lié aux intempéries ou à l’arrêt des compétitions. 

Il faut donc ajuster les quantités d'aliments distribuées au volume et à l’intensité de travail. Vous pouvez également opter pour un aliment moins énergétique en période hivernale. En cette période, la distribution de fourrages de bonne qualité et en quantité suffisante est également primordiale. Il est aussi très important de surveiller l’abreuvementLorsque l’eau est trop froide certains chevaux ont tendance à réduire leur consommation d’eau, ce qui peut avoir pour conséquence de ralentir le transit et d’augmenter le risque de coliques.

Comment établir la ration de mon cheval en période hivernale ?

1. Les fourrages doivent couvrir les besoins d’entretien. Ils doivent représenter 60 à 100% de l'alimentation du cheval (7 à 12kg pour un cheval de 500kg).

2. Les aliments dit "concentrés" doivent couvrir toutes les autres dépenses comme le travail, la croissance, la fin de gestation/ début de lactation ou la remise en état. Ils doivent représenter 10 à 40% de l'alimentation du cheval (1 à 6kg pour un cheval de 500kg).

 

Nos conseils : 

Si votre cheval a l'habitude de "chauffer" en hiver et devient plus difficile à gérer, opter pour l'aliment Cool Mix (non échauffant et sans avoine).

Les chevaux ont tendances à moins boire en hiver. Pour éviter des désagréments digestifs, pensez à faire un mash à votre cheval au moins une fois par semaine.

Votre cheval doit toujours avoir de l'eau propre et tempérée, idéalement entre 6°C et 18°C, à sa disposition.

 

Catégories

Besoin d’aide ?

Nous sommes disponibles
du Lundi au samedi, de 9h à 17h
au 03 89 49 16 66.

Envoyer un mail